La documentation historique comme effet de vérité dans le roman contemporain